Zone Archéologique

Zone Archéologique

Tous le monde connaît bien la célèbre Fontaine de Trevi. Moins connu est la fascinante stratification archéologique quis’étend sous le Quartier, dont la zone archéologique souterraine du Vicus Caprarius – La cité de l’eau constitue unexemple suggestif.

À peu de pas d’un des ouvrages les plus connus au monde, à plus de neuf mètres de profondeur par rapport à l’actuel niveau routier, les enquêtes archéologiques menées entre 1999et2001,au cours des travaux de rénovation del’ancien Cinéma Trevi, par la Surintendance Archéologique de Rome (avec la direction scientifique de Claudio Moccheggiani Carpano) ont révélé un complexe de constructions d’âge impérial qui représente un considérable témoignage du tissu urbanistique dela Rome antique.

La disponibilité offerte par le Groupe Cremonini, société propriétaire de l’immeuble etmaître d’ouvrage, a permis une totale récupération et une mise en valeur soignée du site archéologique qui s’étend, pour une surface d’environ 350m2, entre la Rue de Saint Vincent etla ruelle du « Puttarello ».

Le terme Cité de l’eau”, utilisé couramment pour définir la zone archéologique du vicus Caprarius, est dû à l’élément qui, sans doute, caractérise davantage la zone et le site.
L’eau qui jaillit de la Fontaine de Trevi, monumentale exposition baroque de l’Aqueduc Vierge (dont les excavations ont permis la découverte d’un imposant réservoir de distribution, le castellum aquae) et l’eau qui, filtrant à travers des maçonneries antiques de la zone archéologique, continue à alimenter des tuyauteries en plomb et les bassins d’une luxueuse résidence.
Les structures découvertes en maçonnerie, en effet, caractérisées par la courtine en opus latericium et conservées sur une élévation d’environ huit mètres, se réfèrent à une insula, un immeuble articulé en plusieurs unités indépendantes transformé, à la moitié du IVe siècle, en une domus de très bon standing.

Mais ce ne sont pas seulement les structures imposantes de l’Aqueduc Vierge et des environnements résidentiels à rendre unique la visite de la zone archéologique.

Dans les trois sections de l’antiquarium ont été collectées les pièces archéologiques découvertes lors de la campagne d’excavation : les revêtements précieux en marbres polychromes, les décorations raffinées (dont la fameuse tête d’Alexandre Hélios), les soi-disant spatheia, les amphores africaines pour le transport de l’huile, un merveilleux « petit trésor » composé de plus de 800 pièces témoignent des différentes phases d’utilisation et de vie des structures découvertes.

TARIFS

ENTIER : 3,00 €
RÉDUIT : 1,50 € (personnes âgés de plus de 65 ans, possesseurs de la carte « Roma Pass », étudiants 18/25 ans U.E., enseignants U.E.).
RÉDUCTION EXTRA : 1,00 € (enfants et jeunes de 14/18 ans)
GRATUIT : jeunes âgés de moins de 14 ans, étudiants universitaires d’architecture, conservation des Biens culturels, archéologie U.E.
VISITES GUIDÉES SUR RÉSERVATION : 6,00 €
RÉSERVATION : 1,00€ PAR PERSONNE

RÉSERVATION

La réservation est toujours conseillée. 

La réservation coûte € 1,00 par personne et garantit l’accès au site archéologique en une seule tranche et sans besoin de faire la queue aux horaires établis.

N.B. Dans le cas où le groupe devait choisir de visiter la zone sans effectuer la réservation de chaque service, en cas d’ultérieures présences il devra respecter la queue et l’éventuel échelonnement des entrées (établies, pour des raisons d’organisation, à la discrétion de la direction).

Section Header Pour le touriste

HOSPITALITÉ